Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

05/20
Chroniques CD du mois Interview: JEAN-MARC HENAUX Livres & Publications
Portrait: PEETIE WHEATSTRAW Interview: MISS BEE AND THE BULLFROGS Portrait: ROY ROGERS
 


Dans cette rubrique, vous trouverez une sélection de CD choisis par l'équipe Blues Again.

decembre 2011

Beth Hart, Joe Bonamassa
Don't explain

 

Genre musical: Blues, Soul, Jazz
Compositions: 0 sur 12
Livret : Pas vu
Label : PROVOGUE
Distributeur : MASCOT

Beth Hart au chant, Joe Bonamassa à la guitare, le duo est explosif. Il y a deux noms sur la pochette, mais ce CD vaut surtout pour la prestation de Miss Hart. Si lors de ses derniers enregistrements Bonamassa s’engourdissait dans un rock FM convenu, le voilà, par la grâce de son association avec la chanteuse californienne, revenu à un registre plus original. Plus agressif lorsqu’il s’agit de feeling blues rock, plus raffiné quand il aborde des thèmes jazzy, il nous gratifie de très belles envolées en solo. Interprète talentueuse, Beth Hart a une voix vraiment remarquable, toute d’émotion et de puissance qui sait donner dans la douceur ou l’agressivité, jamais tiède mais au contraire pleine de feeling. Dans son chant s’étale toute une palette de sentiments comme les plus grandes savent le faire passer. A classer sur le même plan que Tina Turner, Etta James ou Janis Joplin, Beth Hart atteint des sommets lorsqu’elle reprend des titres comme ‘Don’t Explain’ (Billie Holiday) ou ‘I’d Rather Go Blind’ (Jordan/Foster). N’étant pas coincée dans un seul registre, une set list variée allant du blues au jazz en passant par la soul, voit défiler des compositions signées Lowell Fulson, Tom Waits, Melody Gardot, Brook Benton.
Gilles Blampain

Chris Duarte Group
Blues in the afterburner

 

Genre musical: Blues Rock
Compositions: 12 sur 12
Livret : Simple digipack
Label : PROVOGUE
Distributeur : MASCOT

Comme à son habitude Chris Duarte envoie un blues rock musclé avec un fond de country de la meilleure veine. Le genre qui décape tout sur son passage. C’est fort et puissant mais tout en étant mélodieux. Souple et énergique, le jeu de guitare du texan se laisse apprécier d’autant que Duarte s’écarte souvent des stéréotypes du guitar hero pour poser de subtiles touches pop çà et là. Cependant quand les forces du hard rock reviennent le hanter, les décibels remontent en force et les vibratos de la guitare s’entremêlent dans les mitraillages d’une batterie foudroyante. Surgit alors une vraie force en mouvement qui transmet une énergie vivifiante. Le guitariste impose sa marque et on se laisse embarquer. La formule magique du power trio prouve une fois de plus son efficacité, Duarte est brillamment secondé par Robert Watson à la basse et Aaron Haggerty à la batterie. Il y a une pointe rétro seventies dans cet enregistrement qui lui donne un léger parfum de nostalgie. En fait, tout ceci n’est peut-être que du bon vieux rock.  
Gilles Blampain

Little Bob
Wild and deep

 

Genre musical: Blues, Rock, Ballade
Compositions: 23 sur 32
Livret : Superbe digipack
Label : DIXIEFROG
Distributeur : HARMONIA MUNDI

Si la littérature a le Petit Robert, le rock a Little Bob. Depuis longtemps ces deux noms sont devenus deux références incontournables dans leur domaine respectif. Petit mais costaud, le havrais est toujours debout, exultant, exubérant, toujours aussi dynamique malgré les années qui s’affichent au compteur et le cheveu qui blanchit. Le voilà qui revient sur le devant de la scène avec ce double CD retraçant 20 ans d’un parcours sans concession à son rêve musical de jeunesse. Une superbe présentation, bien référencée et illustrée, propose un florilège de titres tirés de 10 albums (live et studio) enregistrés entre 1989 et 2009, soient 32 chansons qui s’étalent sur près de 2h30 pour faire durer l’excitation et l’euphorie. Wild And Deep (sauvage et profond), sauvage pour l’interprétation, sans aucun doute, profond pour l’enracinement dans le blues et le rock, c’est évident. Dans le premier CD Wild Kicks, Little Bob se donne sans retenue entouré de musiciens dont la puissance de feu est digne du canonnier qu’ils servent. Dans le deuxième CD Deep Songs, il révèle un aspect plus sensible sans tomber dans la mièvrerie. L’ensemble est dense, puissant, mais non dénué de subtilité. Un vrai remède contre la morosité ambiante avec un son qui donne une pêche d’enfer.
Gilles Blampain

Nico Wayne Toussaint
Lonely number

 

Genre musical: Blues, Boogie et plus
Compositions: 7 sur 16
Livret : Superbe Digipack
Label : DIXIEFROG
Distributeur : HARMONIA MUNDI

Contrairement à ce que pourrait faire penser le titre et la photo du CD, ceci n’est pas l’œuvre d’un solitaire. Nico Wayne Toussaint confesse : « Lonely Number est le disque que j'ai toujours souhaité faire, un vrai album de blues où l'originalité s'empare de la tradition avec l'assentiment et le soutien des maîtres et des pairs ». On ne peut pas être plus clair. Et pour atteindre son but,  il n’a pas hésité à partager ce moment de bonheur avec quelques amis. La liste des invités est longue et riche : David Maxwell (piano), Guy Davis (guitare et chant), Rod Piazza (harmonica), Mike Welch (guitare), plus quelques autres que vous découvrirez vous-même. La voix est toujours aussi agréable à entendre et le jeu d’harmonica invite tout de suite sur la piste de danse. Blues, boogie, swing, groove et bon feeling à chaque titre. Les bonnes vibrations sont là et le frisson est garanti. Toussaint signe, seul ou en collaboration, 7 titres sur les 16. S’il envoie des remerciements à la South Florida Blues Society, il a enregistré le tout à Montréal, au Québec. Tout est finement ciselé et il se dégage une réelle allégresse de cet enregistrement
Gilles Blampain

Omar & The Howlers
Essential collection

 

Genre musical: Blues, Rock
Compositions: 0 sur 12
Livret : Bel objet
Label : RUF
Distributeur : SOCADISC

C’est taillé dans la masse à l’image du personnage. Omar Dykes dans toute sa splendeur nous balance un blues râpeux, forgé dans le rock, balancé avec la puissance et l’agressivité d’un grizzly. Avec un jeu de guitare puissant et une voix énorme, le bonhomme a du répondant et une bonne dose de feeling. Ruf présente deux CD de 15 titres chacun (1-Best Of : 64’39 / 2- Omar’s Picks : 58’58) pour le plus grand plaisir des fans. Tous les titres sont issus d’enregistrements précédents allant de 1991 (Live At Paradiso) à 2008 (Nalle, Omar & Magic Slim), où l’on voit que Dykes n’a jamais faibli pour délivrer un blues sudiste des plus jouissifs. En effet, nous avons affaire à un artiste plein d’enthousiasme, à la fois désinvolte et hardi et le résultat est dynamique et vigoureux. A travers ces deux CD Omar Kent Dykes évoque les musiciens qui l’ont influencé dans sa jeunesse, Bo Diddley, Willie Dixon, Howlin’ Wolf et consorts et donne une seconde jeunesse à ses compositions les plus emblématiques. Deux CD qui survolent quatre décennies de présence sur scène et dans les studios d’enregistrements. Une belle compile pour les amateurs et ceux qui le deviendront.
Gilles Blampain

THE DELTA SAINTS
The Delta Saints

 

Genre musical: Blues du sud très très rock voir funky
Compositions: 11 sur 11
Livret : Digipack avec double photo des Delta Saints s'amusant
Label : DIXIEFROG
Distributeur : HARMONIA MUNDI

Premier album de cette bande de jeunes drilles du Sud. Rencontrés sur un banc de fac de Nashville, nos cinq comparses ont mélangé leurs origines musicales pour réaliser un album (qui regroupe en fait deux EP parus aux States) nerveux, poisseux, énergique. A ce sujet, le titre ‘Steppin’’  résume assez bien l’esprit de cette équipe : riffs longs et gras, batterie puissante et basse lourde, le tout teinté par le vigoureux harmonica de Greg Hommert. C’est d’ailleurs autour de ce dernier que le groupe trouvera son orientation musicale. Au départ, The Delta Saints, ce sont trois larrons nommés Ben Ringel (adepte du funk et du blues) le chanteur, David Supica (proche du son Motown) le bassiste et Ben Azzi (pop-punk) le batteur. Greg leur apporte l’harmonie et Dylan Fitch le son de la guitare sudiste ! ‘Momma’ et ‘Pray On’ apparaissent comme des hommages aux Allman Brothers ou Black Crowes. Intro bluesy, corps de chanson très très rock (sic), voix très très grave (re-sic), harmonica impressionniste et langoureux et batterie trébuchante qui sort en fondu pour lancer le dynamique et gueulard ‘Voodoo Walk’ ! L’ensemble est donc viril, musclé, à l’image finalement de quelques-unes de leurs répétitions qui se terminent en pulling teeth (bourrage de pifs) ou ‘Swamp Groove’ où on l’entend les mains claquer comme des gifles!
Tristan Sicard

Thorbjorn Risager
Dust & Scratches

 

Genre musical: R'N'B, Jump, Jazz
Compositions: 11 sur 11
Livret : Digipack avec photos du band
Label : DIXIEFROG
Distributeur : HARMONIA MUNDI

Le Danois pratique un mélange des genres des plus savoureux. C’est un vrai brassage musical qui va allègrement du rhythm’n’blues au jump avec un détour par le rock et même le jazz. La voix a de la force et du grain à l’image des grands soulmen, la rythmique est solide, le piano est sautillant et les cuivres donnent de la puissance en ayant sur certains titres des intonations qui font penser à Mexico quand ailleurs on imagine les studios de Memphis. C’est chaloupé, sensuel, le son est rond et chaud avec un côté voluptueux. Avec ce sixième CD Risager enfonce le clou et confirme un talent indéniable de performer. Qu’il soit dans un registre lent ou frénétique il est toujours juste. Les compositions révèlent un vrai sens de la mélodie et sont bien mises en valeur par un band de six musiciens au top niveau. Thorbjørn Risager signe neuf titres, Peter Skjerning, le guitariste du groupe, deux. La production ne souffre d’aucun défaut. Incontestablement, il y a du mordant et de l’élégance dans cet enregistrement qui procure un réel plaisir d’écoute.
Gilles Blampain

Wenta
Mes amis

 

Genre musical: Blues de l'Est
Compositions: 7 sur 10
Livret : Simple digipack
Label : L'ENVOL
Distributeur : ZIMBALAN

La voix est chaude et prenante, elle charrie toutes les misères et les joies qui nourrissent la pâte humaine. Wenta porte en elle les douleurs et les passions de l'âme slave et du blues. Elle incarne une sorte de mojo tsigane qui fait chanter une double culture, une gipsy queen  qui selon l'humeur se porte sur les rives du Danube ou à l'embouchure du Mississippi. De Varsovie à Chicago, à écouter Wenta, bohémien et hobo avancent du même pas. Et le mélange des genres impose un mariage des langues, anglais, polonais et français s'entremêlent au gré des titres. Mélodies et orchestrations font naître de belles ambiances festives ou mélancoliques et il est impossible de rester indifférent et de ne pas se laisser emporter par le maelström de sentiments que fait passer Wenta à travers ses chansons. Il est clair qu'avec un pareil titre (Mes Amis) ce disque se veut un moment de partage avant tout. Trois reprises ‘Cherry Red Wine’ (Luther Allison) et ‘Nobody Knows You When You’re Down And Out’ (Jimmy Cox) plus un air traditionnel d’Europe centrale côtoient des compositions originales de belle facture.
Gilles Blampain