Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

02/17
Chroniques CD du mois Interview: THE MARSHALS Livres & Publications
Dossier: BLUES & FLAMENCO (suite) Portrait: AC REED Interview: THE STEADY ROLLIN MEN
 


Portrait
IRISH BLUES












Dans les années 60, l’Irlande a engendré deux des plus beaux fleurons du british-blues. Si au pays des Celtes les druides sont omniprésents dans les sources littéraires, le blues s’est imposé par de jeunes trublions qui ont inscrit leur nom dans la légende.

Morrison/Them

Formé en avril 1964 à Belfast par Van Morrison au chant et à l’harmonica, Billy Harrison à la guitare, Eric Wrixon aux claviers, Alan Henderson à la basse et Ronnie Millings à la batterie l’ensemble de rhythm’n’blues qui s’appelle encore The Gamblers a décroché un contrat à l’hôtel Maritime et souhaite changer de nom de scène. En pensant à un film d’horreur américain de série B de 1954, Wrixon propose de rebaptiser le band Them.
Sur scène et selon l’inspiration du moment le groupe peut étirer ses morceaux durant vingt minutes. Le répertoire puise dans les chansons de Chuck Berry, Jimmy Reed, Muddy Waters, Sonny Boy Williamson. En contrat avec Decca, Them sort un premier single sans grand succès en août 1964. Il faut attendre novembre pour que le 45-tours sur lequel se trouvent ‘Baby Please Don’t Go’ et ‘Gloria’ impose le groupe et lui permette de participer à l’émission Ready, Steady, Go ! en décembre. Dès 1965 quelques changements s’opèrent au sein du groupe, les postes d’organiste et de batteur faisant alors l’objet d’un sérieux turnover. Le band accomplit néanmoins une grande tournée anglaise et sort son premier album : The Angry Young Them (clin d’œil au mouvement littéraire des années 50 ‘The Angry Young Men’, dont les auteurs s’attaquaient à la politique sociale menée par le pouvoir en place). Le New Musical Express écrit à propos de Van Morrison : « Il génère la plus authentique soul que n’importe lequel de ces contemporains britanniques ». En janvier 1966 paraît un deuxième album, toujours chez Decca : Them Again. Cependant Morrison quitte Them en juillet de cette année pour une carrière solo.

              
                                               

Gallagher/Taste
Rory Gallagher voit le jour à Ballyshannon, dans le Comté de Donegal, en mars 1948. Il apprend la guitare dès l’âge de huit ans et monte pour la première fois sur scène alors qu’il a à peine dix ans. Deux ans plus tard, il gagne un concours de jeunes talents à Cork. Il abandonne très tôt l’école et devient musicien professionnel à quinze ans. Il connaît très bien la musique irlandaise mais est également très attiré par Eddie Cochran, Chuck Berry et Muddy Waters.

C’est à Cork que se forme en 1966 le trio Taste, avec Rory Gallagher comme lead guitariste, saxophoniste et chanteur, Eric Kitteringham à la basse et Norman Damery à la batterie, mais à part quelques concerts à Belfast et à Hambourg, le groupe ne s’impose pas vraiment. C’est à la faveur d’un renouvellement de la section rythmique en 1968, avec Richard McCracken à la basse et John Wilson à la batterie, que Taste se fait connaître d’un large public. La formation s’installe à Londres, signe un contrat avec Polydor et tourne en Angleterre, aux Etats-Unis et au Canada. Virtuose, Gallagher distille un blues-rock musclé fait de riffs violents et de longs solos qui lui confèrent l’aura d’un guitar-hero. Un premier album, Taste,paraît en 1969. En août 1970, le band est sur la scène du festival de l’île de Wight, sort On The Boards et enchaîne sur une tournée européenne. Plus tard Gallagher continue sous son propre nom. En 1971, il publie Rory Gallagher et Deuce, puis Blueprint et Tatoo en 1973. D’autres albums paraîtront durant les deux décennies suivantes : Against The Grain, Calling Card, Photo-Finish, Top Priority, Jinx, Defender, Fresh Evidence.

          

 Morrison / Gallagher
Depuis son premier disque solo, Astral Weeks, sorti en 1968, Van Morisson a enregistré plus d’une trentaine d’albums en quarante ans. Au 21ème siècle, il est toujours en activité et tourne encore. Rory Gallagher, lui, a quitté ce bas monde le 14 juin 1995 à Londres, âgé de 47 ans.

Gilles Blampain