Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

été 18
Chroniques CD du mois Interview: THE JAMWALKERS Livres & Publications
Portrait: EDDY CLEARWATER Dossier: MOTOWN RECORDS  
 


Interview
RAY CASHMAN


blues deraime
blues electrique bazar
BLUES HOBOKEN DIVISION






Du blues, au folk, en abordant les rivages du bluegrass, du rock, du cajun et de la country il varie les genres avec une égale maestria.  

Blues Again : D’où viens-tu Ray ?
Ray Cashman : J'ai grandi principalement à Conroe au Texas. J'ai vécu à Houston jusqu’à mes 20 ans et à Austin dans ma trentaine. Je suis récemment revenu à Montgomery au Texas après avoir vécu 10 ans à Nashville, Tennessee.

Sur quels types de guitares joues-tu ? As-tu une marque préférée ?
Je joue sur une un Trilion National, une Martin D-28 et une Gibson ES 125. J'aime ces trois ces marques.

Y a-t-il un musicien, un chanteur, un groupe qui t’a particulièrement impressionné ?
J'ai grandi en écoutant les Stones, Hendrix et Led Zeppelin. J'ai été vraiment influencé par Willie Nelson, Merle Haggard et Townes VanZandt ainsi que par d'autres chanteurs, auteurs-compositeurs texans tels que Guy Clark et Steve Earle. Quand je me suis mis au blues, ça venait du Texas avec Lightning Hopkins et Mance Lipscomb, Stevie Ray Vaughn, Johnny Winter et les Fabulous Thunderbirds.  

Si tu devais nommer 3 ou 4 musiciens comme références principales, quels seraient-ils ?
Townes VanZandt, Chris Whitley, Lightning Hopkins et Keith Richards.

Quel genre de musique écoutais-tu quand tu étais un jeune ?
Principalement du rock.

Te souviens-tu du premier blues ou rock entendu ?
J'ai acheté une cassette Jimi Hendrix quand j'avais 10 ans. Mon père détestait ça. J'avais grandi au son de la country classique jusque-là.

Comment définirais-tu ton style ?
Chanteur/compositeur, blues man.

Combien de concerts fais-tu dans une année ?
J'avais l'habitude de jouer environ 150 concerts par an, mais j'ai réduit drastiquement ces deux dernières années. Je privilégie maintenant la qualité à la quantité.

En novembre dernier, tu as donné quelques concerts près de Toulon avec Magic Buck avant de te rendre en Italie. Comment était-ce ?
J'ai passé un super moment avec Buck, les concerts étaient super et le public était très enthousiaste. Buck est un super musicien et une merveilleuse personne. Je le considère comme un ami très proche.

Sens-tu une différence entre un public américain et européen ?
Très certainement. Aux Etats-Unis, dans la plupart des endroits on ne se soucie pas du blues. Il faut jouer dans des coins comme Clarksdale, Mississippi, et les festivals de blues pour ressentir une certaine appréciation.
blues ray cashman


Quelques mots sur ton dernier album Slow Drag

Les pistes de base ont été enregistrées à Seattle. Le label Knick Knack Records est basé là-bas. Tous les mixages, mastering, overdubs et réglages ont été faits à Nashville, ainsi que l'enregistrement des titres ‘Fame’ et ‘Bleed’.

Quelles sont tes sources d'inspiration pour l'écriture et la composition ?
Je n'ai pas de méthode. Quand la chanson vient à moi, je l'écris et je la joue plusieurs fois jusqu'à ce que ça sonne bien et achevé. Tout peut m'inspirer mais cela peut prendre des mois ou moins d'une heure pour terminer une chanson.



Y a-t-il un objectif que tu aimerais atteindre avec ta musique ?

Continuer à me rendre moi et d'autres gens heureux grâce à ma musique.

Quels genres de musiques aimes-tu écouter quand tu es seul ?
Celles qui m’ont influencé.

En dehors de la musique, quels sont tes passe-temps ?
La pêche et la cuisine raffinée.

Quels sont tes projets pour les prochains mois ?
Trouver des dates pour une tournée d'été en Europe. Principalement en France et en Italie.

En tant que musicien, quel serait ton rêve le plus fou ?
Ouvrir pour les Rolling Stones.

Quel est l’endroit où tu aimes te retrouver ?
C'est difficile à répondre. J'aime le grondement des grandes villes telles que New York, Paris et Rome mais j'aime aussi la tranquillité de la pêche dans les bois ou le long de la baie de Galveston (située au sud-est de Houston sur le golfe du Mexique : NDLR).

Gilles Blampain – novembre 2017

www.raycashman.net/

blues ray cashman