Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

11/20
Chroniques CD du mois Interview: FRED CHAPELLIER Livres & Publications
Portrait: T-MODEL FORD Interview: DOC LOU Dossier: PEDALE WAH-WAH
 


Interview
FRED CHAPELLIER


KING KONG BLUES
king kong blues
king kong blues






Un quart de siècle, ça se fête. Un album célèbre l’évènement. Mais la scène donne tout son sens à sa musique qui est définitivement destinée à être jouée live.    

Blues Again : En septembre est sorti un double CD célébrant tes 25 ans de carrière. Comment s’est fait la sélection des titres, les choix n’ont pas dû être simples ?
blues fred chapellierFred Chapellier : L’équipe de Dixiefrog a fait sa liste de son côté et j’ai fait la mienne du mien. Ensuite nous avons comparé et étions d’accord à 90%.
J’ai comblé les 10% en ajoutant quelques titres que je voulais absolument retrouver sur ce best of et j’ai aussi inclus deux inédits. Tout a finalement été assez simple et rapide à ce niveau-là.

Après 25 ans, quel bilan fais-tu de cette longue période ?
C’est très simple, beaucoup de travail, de voyages, de doutes, de joie. Bref, je suis passé par tous les sentiments mais ce sont surtout 25 ans de kiff total !

Y a-t-il eu des regrets au cours de ces années ?
Je considère que toutes les décisions que j’ai prises durant ces 25 dernières années étaient celles en quoi je croyais à ce moment-là, donc j’assume et je n’ai du coup aucun regret.

Au début des années 2000 tu disais : « le son vient des doigts et j’entends bien celui que je voudrais avoir mais il me reste encore du pain sur la planche avant de l’acquérir ». Avec l’expérience penses-tu l’avoir enfin définitivement trouvé ?
Oui définitivement, je l’ai trouvé et je continue de le travailler et de le pousser à son paroxysme. Il n’y a rien de plus excitant que d’être en contact direct avec les cordes sans passer par l’intermédiaire du médiator.
Quelles ont été tes influences majeures ? Quels musiciens entrent dans ton panthéon personnel ?
Sans hésitation Jimi Hendrix, Peter Green, Roy Buchanan et Albert King en tête.
Je suis aussi très fan de Jimmy Page, Ritchie Blackmore, Johnny Winter, SRV et évidemment de Freddie et BB King.

Combien de concerts fais-tu par an ?
C’est variable en fonction des années mais je dirais 70 ou 80.

Après 25 ans sur le circuit est-ce plus facile ou toujours aussi délicat pour décrocher des contrats et des lieux où se produire (en dehors de la période actuelle) ?
Vu que je suis bien installé maintenant, non, ce n’est ni moins, ni plus difficile pour moi en tout cas.

En quoi la scène est-elle indispensable ?
Les chansons enregistrées en studio évoluent en live et c’est sur scène qu’elles prennent vraiment une autre dimension et c’est là qu’on se sent le mieux. On se laisse aller et il se passe beaucoup de choses imprévues car j’aime laisser beaucoup de place à l’improvisation. Et bien sûr aussi le fait de jouer devant du monde, de voir les gens heureux, tout ça n’a pas de prix. J’adore être en studio mais c’est vraiment sur scène que ma musique prend tout son sens. Je fais une musique qui est définitivement destinée à être jouée live.

Le plus beau souvenir ou le plus cocasse (ou les deux) au fil de toutes ces années ?
Je me suis pointé sur scène au Avignon Blues Festival il y a une quinzaine d’année et le public était bouillant avant même les premières notes, j’ai hurlé AVIGNON ARE YOU READY ??? Ils ont hurlé OUIIIIIIIII, je me suis retourné et aperçu que j’avais oublié ma guitare dans la loge, Ahahah…

As-tu vu des changements majeurs dans le métier depuis tes débuts ?
Les petits endroits ont peu à peu disparu malheureusement. C’est la grosse différence entre il y a 25 ans et maintenant et c’est dommage surtout pour les groupes qui se lancent actuellement.

Sur quels genres de guitares joues tu ?
Principalement mes Fender custom shop Telecaster et Stratocaster ainsi que mes Gibson Les Paul et Flying V. Le tout branché dans mes fabuleux amplis (Français) Scribaux !

Quels ont été les musiciens les plus marquants pour toi au fil des ans ?
Principalement Jimi Hendrix, Peter Green, Roy Buchanan et Albert King.

Est-ce qu’il y a un but que tu n’as pas encore atteint en tant que musicien ?
Oui, devenir riche, voire très riche… Ahahah…
blues fred chapellier
On loue tes qualités de guitariste mais tu es également un bon chanteur. Travailles-tu ta voix ?
Je ne fais qu’entretenir mon jeu de guitare et peaufiner mon style ainsi que mon son depuis longtemps, par contre je continue à travailler ma voix et mon chant en permanence et de manière intensive.

En tant que musicien, quel serait ton rêve le plus fou ?
J’ai déjà vécu des trucs incroyables mais si je pouvais, j’aimerais jouer un titre avec Peter Green. Malheureusement, cela ne se fera jamais car le sort en a décidé autrement…

Quels sont tes projets pour les mois à venir ?
Je termine actuellement l’écriture de mon prochain album qui sera constitué de 90% de morceaux composés par mes soins.
Je travaille aussi à la réalisation de plusieurs projets musicaux en tant qu’ingénieur du son et/ou producteur artistique, ce que je fais de plus en plus.
C’est un rôle que j’adore aussi.
Et je donnerai pas mal de masterclasses dans les mois à venir, le tout entrecoupé de concerts s’ils sont maintenus. Donc beaucoup d’actualités.

Pour parler d’autre chose, quel est ton lieu de prédilection ?
La Corse !!!!!

Quand tu poses ta guitare quels sont tes hobbies ?
Me reposer en premier ahah, le cinéma, lire des polars et profiter du calme de la campagne.

En dehors du blues quels genres d’artistes et de musiques apprécies tu ?
J’écoute beaucoup de musique classique, Bach, Mozart, Vivaldi etc.
J’adore Michel Jonasz, Muse, Le classic rock.

Quel a été ton dernier coup de cœur musical ?
Découvrir en profondeur le travail remarquable du guitariste français Sylvain Luc !

Et ton dernier coup de gueule d’un point de vue plus général ?
Le fait de laisser les artistes de la part du gouvernement dans le flou le plus tBlues fred chapellierotal depuis le début de cette crise ! Certes nous avons un statut privilégié en France mais, on aimerait y voir plus clair quant à la reprise réelle des concerts dans de vraies bonnes conditions.

La question que je n’ai pas posée…
Quel est mon plat préféré ? Réponse : Le poulet au Boursin et je propose de vous donner la recette miraculeuse dans une prochaine interview.

Pour terminer, un petit quiz. En quelques mots, un commentaire sur 10 guitaristes que tu apprécies :
Alors je réponds en un mot par guitariste : 
Albert King: Fulgurant
Hendrix: Flamboyant
Peter Green: Dieu
Roy Buchanan: Tranchant
Albert Collins: Sidérant
Johnny Winter: Impressionnant
Ritchie Blackmore: Lyrique
Jimmy Page : Héroïque
SRV : Virtuose
BB King : Le Parrain

Gilles Blampain – septembre 2020

www.fredchapellier.fr

Blues fred chapellier