blues again en-tete
été 22
Chroniques CD du mois Interview: ADY & THE HOP PICKERS Livres & Publications
Portrait: THE ACES Interview: MARJORIE MARTINEZ Dossier: GRAND FUNK RAILROAD
 


LIVRE
TIM BUCKLEY – L’ANGE BLESSE
Didier Delinotte


 


Type d’ouvrage : Biographie
Nombre de pages : 356
Prix : 30 €
Editeur : Camion Blanc

BLUES TIM BUCKLEY
Le destin aura été impitoyable pour Tim Buckley. Dire qu’il lui faudra attendre le succès commercial du premier disque de son fils Jeff, en 1994, pour que se souvienne que le jeune homme a la voix d’or eut un père musicien. Et pas n’importe lequel : Tim Buckley fut un incroyable explorateur, débutant dans le folk pour partir vers le jazz, à la limite de l’expérimental, avant de revenir vers la soul. Le pauvre Jeff eut à peine le temps de graver deux disques avant de se noyer dans le Mississippi. Tim aligna neuf disques entre 1966 et 1974 avant de mourir d’une overdose d’héroïne. Ange blessé, Didier Delinotte a raison. L’auteur revient sur le passé familial de Tim, les blessures d’enfance qui vont forger ce gamin sensible aux cinq octaves. Par ce beau livre fort bien écrit, Delinotte conte l’histoire personnelle et musicale de Tim Buckley, un artiste qui passe continuellement à travers les radars des anthologies diverses, hormis son second disque, Goodbye And Hello en 1967, qui aura bénéficié en son temps de quelques chroniques positives. La suite constituée de Goodbye And Hello, Happy Sad, Blue Afternoon, Lorca, et Starsailor, trop originale, trop inclassable, va épuiser nerveusement son auteur, incompris, et le plonger dans les drogues dures. Il était temps qu’un ouvrage lui soit consacré. Le voici, impeccablement rédigé et documenté à partir des rares documents à disposition, l’ouvrage d’un artiste aussi insaisissable que sa musique.

Julien Deléglise