Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

11/20
Chroniques CD du mois Interview: FRED CHAPELLIER Livres & Publications
Portrait: T-MODEL FORD Interview: DOC LOU Dossier: PEDALE WAH-WAH
 


LIVRE
ROD STEWART
Rod The Mod, la periode anglaise (1945-1975)
Eric Tessier

 


Type d’ouvrage 
: Boigraphie
Nombre de pages : 384

Prix : 30,00 euros
Éditeur : Camion Blanc

J'aurais bien aimé l'écrire celui-là, mais Eric Tessier m'a coupé l'herbe sous le pied. Et il a eu bien raison. Car le travail proposé dans cet ouvrage n'est pas une compilation d'anecdotes mille fois entendues. L’auteur a approfondi, fouiblues rod stewartllé dans toutes les archives disponibles, et a retracé le parcours de Rod Stewart de sa naissance à son départ pour les Etats-Unis en 1975. La période dite anglaise de Rod est particulièrement riche et palpitante. Après des débuts laborieux dans le circuit des clubs de blues anglais, côtoyant tout de même la crème de la scène (Long John Baldry, Julie Driscoll, Brian Auger, Peter Green…), la chance s'offre à lui sous le nom de Jeff Beck. Il devient le chanteur « extraordinaire » du Jeff Beck Group pour deux albums mythiques, aussi essentiels pour le heavy-rock débutant que les deux premiers Led Zeppelin. Il intègre ensuite les Faces avec son pote Ron Wood à la guitare, et mène aussi de front une carrière solo. En cinq petites années, Rod publie en solo et avec ce qui devient son groupe dix albums, tous indispensables. De sa voix rugueuse et riche, il interprète un rock efficace, proto-stonien, avec les Faces, et de superbes pièces de folk aux teintes gaéliques et de blues-rock sur ses albums, enrichis des chansons des artistes qu'il aime, de Bob Dylan aux Temptations. Le succès surgit avec le simple ‘Maggie May’ en 1970, et tout ce que sortira Rod se transformera en or, en Grande-Bretagne, puis aux USA. Eric Tessier conte tout cela avec passion, rigueur, et verve. Egalement auteur de romans, il emmène le lecteur dans l'histoire de Rod the Mod, ce type drôle et terriblement attachant, n'hésitant pas à remettre en contexte certains faits de l'époque, vieux de désormais cinquante ans. Eric Tessier vient de publier le meilleur ouvrage sur cette période magique de Rod Stewart, le plus complet et exhaustif, surpassant sur le sujet la presse musicale britannique. On attend presque avec fébrilité le second volume consacré à la suite de la carrière de Rod, curieux de voir comment l'auteur va réussir à mettre en relief une carrière internationale plus contrastée artistiquement parlant.

Julien Deléglise