Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

été 18
Chroniques CD du mois Interview: THE JAMWALKERS Livres & Publications
Portrait: EDDY CLEARWATER Dossier: MOTOWN RECORDS  
 


LIVRE
La Chienlit
Le rock français et mai 68 : histoire d’un rendez-vous manqué
Marc Alvarado

 

La Chienlit
Le rock français et Mai 68 : histoire d'un rendez-vous manqué

Type d’ouvrage : Reflet d'une époque
Nombre de pages : 360
Dimensions: 22,5 cm x 30 cm
Prix : 39,90 euros
Éditeur : Editions Du Layeur

Au milieu des années 60 la vague d’invasion des groupes britanniques submerge la France. Dans l’hexagone côté musique c’est encore le règne sans partage de la variété... En mai 1968, une vaste remise en cause des valeurs sociétales s’initie, sous l’égide de la jeunesse. Parmi ses revendications figure le droit de disposer de structures permettaBlues Livre La Chienlit nt de produire et diffuser des genres artistiques nouveaux, aux premiers rangs desquels ce que l’on qualifie alors de pop music. Mais la révolution de mai, politisée à outrance et mal comprise, va accoucher d’une déception particulièrement sensible dans le secteur musical.  La Chienlit, ce sont ces bataillons de groupes pop français qui vont essayer de relever le défi de la révolution musicale en marche. Sacrifiés par l’industrie du disque, qui préfère distribuer sur le territoire national des groupes anglo-saxons plutôt que de produire des artistes locaux. Sacrifiés par la presse spécialisée, qui privilégie les voyages à l’étranger plutôt que les périples en province. Sacrifiés par les médias grand public, qui cèderont à la pression gouvernementale anti-hippie et supprimeront de leur antenne tout accès au public. Sacrifiés par les pouvoirs publics qui n’auront de cesse de dénoncer le « mouvement hippie » comme un fauteur de trouble, et interdire l’accès à ses salles et terrains municipaux pour les concerts et autres festivals pop. Sacrifiés enfin par le public qui ne croira plus à l’émergence d’un courant rock en français, et lui tournera définitivement le dos jusqu’à l’avènement de Téléphone. L’histoire musicale de cette période a été assez peu traitée, et reste globalement ignorée du grand public. On connait le rock français des pionniers, tout comme celui de la génération Téléphone ou de la pop new-wave, mais assez peu celui qui nous intéresse ici. Nous avons choisi de donner la part belle à la parole des acteurs de cette époque en allant à leur rencontre pour qu’ils évoquent avec nous leurs souvenirs post soixante-huitards. Nous avons veillé à reconstituer cette histoire dans son contexte socio-culturel, essentiel à la bonne compréhension des événements. C’est également à travers un long travail d’analyse d’archives que nous mettons en lumière les tensions qui ont traversé cette époque dans le monde musical : interviews d’artistes, de managers, d’organisateurs de concerts, de patrons de presse, de patrons de labels, mais aussi compte-rendus de spectacles ou de tables rondes, nous verrons comment les pouvoirs culturels, politiques et financiers en place ont cherché à étouffer et marginaliser le rock français post Mai-68. Dans un tel contexte, la production musicale française pop apparaît comme un miracle, un vestige enfoui que nous souhaitons donner à voir aujourd hui.

La Chienlit se veut être un travail quasi ethnologique, en tout cas une approche historique et diablement humaine d’un phénomène oublié. Cette ouvrage présente aussi un éclairage particulier sur les groupes qui ont fait l’histoire du rock français en cette fin des années soixante comme Ange, Magma, Les Variations, Moving Gelatine Plates, Ame Son, Barricades, Zoo, Red Noise ... Un gros pavé doté d’une superbe iconographie : affiches, photos de groupes, pochettes de disques, couvertures de magazines…