Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

06/17
Chroniques CD du mois Interview: MAGIC BUCK Livres & Publications
  Portrait: ROBERT NIGHTHAWK Interview: PAUL MCMANNUS
 


LIVRE
JIM MORRISON
Jean-Yves Reuzeau

 

Type d’ouvrage : Biographie
Nombre de pages : 421
Prix : 9,10 euros
Éditeur : Gallimard/Folio

blues jim morrison

« J'ai toujours été attiré par tout ce qui parlait de révolte contre l'autorité. Celui qui se réconcilie avec l'autorité se met à en faire partie.»

Chaman, poète maudit, sorcier des mots, James Douglas Morrison, dit Jim Morrison (1943-1971), chanteur des Doors, continue de fasciner des générations d'auditeurs et de lecteurs.

Cette biographie très documentée retrace l'aventure fulgurante d'un artiste hors du commun qui réinventa le rock and roll. L'équipée sauvage de celui qu'on appelait le ‘Roi Lézard’ fut aussi celle d'un groupe, les Doors, dont les mélodies et les textes font aujourd'hui partie de l'histoire de la musique : ‘Riders On The Storm’, ‘Light My Fire’, ‘You Make Me Real’...

 

Auteur de plusieurs livres sur Jim Morrison, Jean-Yves Reuzeau travailla une dizaine d'années pour le label Elektra, celui des Doors. Jean-Yves Reuzeau est directeur littéraire des éditions Le Castor Astral, qu’il a fondées en 1975 avec Marc Torralba. Il a parallèlement travaillé une dizaine d’année dans l’édition musicale pour WEA (Warner, Elektra, Atlantic). Il est notamment l’auteur du récit Jim Morrison Ou Les Portes De La Perception (L’Incertain, 1993 ; rééd. au Castor Astral en 1998), et des biographies Jim Morrison Et Les Doors, La Vie En Accélérée et Les Rolling Stones Ou La Ballade Des Survivants (Librio, coll. «Librio Musique», 2001 et 2002). Il a publié dans la collection Folio Biographies une vie de Janis Joplin (2007).

Réédition
Jim Morrison ou les Portes de la perception

Type d’ouvrage : Biographie
Nombre de pages : 160
Prix : 12 euros
Éditeur : Castor Music

Durant l’été 1965, James Douglas Morrison écrit les poèmes utilisés pour le premier album des Doors, groupe qu’il crée avec Ray Manzarek, John Densmore et Robbie Krieger. Les blues jim morrisonconcerts suscitent bientôt de véritables émeutes, au point que Jim est arrêté sur scène, poursuivi par le FBI et attaqué en justice. Lassé de ces tracasseries et de l’exploitation de son image, Morrison s’exile à Paris, où il meurt mystérieusement le 3 juillet 1971. Sa tombe est la plus visitée du Père-Lachaise. Ses écrits sont sans cesse réédités, et les disques des Doors connaissent un succès sans déclin. Ce récit utilise la fiction et le syndrome du dédoublement de la personnalité pour tenter d’approcher au plus près du mystère. Durant l’été 1965, James Douglas Morrison écrit les poèmes utilisés pour le premier album des Doors, groupe qu’il crée avec Ray Manzarek, John Densmore et Robbie Krieger. Les concerts suscitent bientôt de véritables émeutes, au point que Jim est arrêté sur scène, poursuivi par le FBI et attaqué en justice. Lassé de ces tracasseries et de l’exploitation de son image, Morrison s’exile à Paris, où il meurt mystérieusement le 3 juillet 1971. Sa tombe est la plus visitée du Père-Lachaise. Ses écrits sont sans cesse réédités, et les disques des Doors connaissent un succès sans déclin. Ce récit utilise la fiction et le syndrome du dédoublement de la personnalité pour tenter d’approcher au plus près du mystère.
« Cette perception poétique apprivoise l’amnésie afin de brouiller les pistes de la fiction et du vécu. » Le Monde
« Musique des mots, poésie incantatoire pour se fondre dans un état second. Des phrases courtes et percutantes, cisaillées dans une matière brute. Prière universelle. » Le Matricule des anges
« Des textes bondissants ou parfois lancinants, assourdis, comme apaisés, avant le prochain éclat. » Libération

« Une langue brisée, syncopée, haletante. Ce texte est à l’image de la vie qu’il évoque, violent et tendre, obstinément désordonné, avec une constante effervescence, jusqu’au vertige, dans un romantisme du désespoir. » L’Humanité